condamné à vivre sans retraite en france

sans retraite en france... attente d"une prise de position par l'Etat... depuis 2004




Oui : perspective d'être sans retraite en france... car sans caisse de retraite... toujours en attente de la prise de position de l'Etat... toujours, depuis 2004... (le minimum retraite existera encore ?)

oui, l'Etat français, passé de Monsieur Jacques Chirac à Monsieur Nicolas Sarkozy, arrivé à Monsieur François Hollande... est-ce qu'il souhaiterait que certains professionnels soient sans retraite ? Pourquoi ?

Je suis un modeste travailleur indépendant en France, sans couverture vieillesse... dans "l'attente d'une prise de position" ... et c'est ainsi depuis 2004 !... UN CAS PARTICULIER PEUT PRESAGER DU FUTUR DU CAS GENERAL ?

Bientôt 8 ans. Pour moi. Et vous, la retraite, vous y croyez ? Alors ce site, partant du cas particulier aux cas généraux, de moi à vous...

Ne pas payer, légalement donc !, de cotisation vieillesse, pourquoi pas finalement... mais si je vis encore à l'êge de la retraite ?

Pourquoi les médias parlent des salariés en inquiétude pour leur future retraite, et taisent ce cas ?...

Je paye les autres cotisations, URSAFF et MALADIE (affilié RSI)

Ceci n'est malheureusement pas un canular...
pour fustiger "la politique des retraites", ou "l'atteinte aux droits acquis".
C'est ainsi en France.
Document officiel (son image même...) :


CNAVPL

Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Professions Libérales


Paris, le 26 octobre 2004

Nos réf : RT/04/7092

Monsieur,


Nous accusons réception du questionnaire que vous avez bien voulu nous retourner, et, nous souhaitons vous préciser les points suivants.

en vert mes commentaires : est donc reconnue ma démarche légale !



La Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Professions Libérales (CNAVPL) fédère et regroupe onze sections professionnelles, dotées de la personnalité juridique et de l'autonomie financière.

Elle est bien organisée la France !


Depuis la publication du décret nunéro 2004-4690 du 27 mai 2004, la CIPAV, une de ces onze sections professionnelles, affilie les architectes, agréés en architecture, ingénieurs, techniciens, géomètres, experts et conseils,

artistes auteurs ne relevant pas de l'article L. 382-1, enseignants, professionnels du sport, du tourisme et des relations publiques, et toute profession libérale non rattachée à une autre section.

La mise en gras est de La Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Professions Libérales


Dès lors la profession que vous exercez pourrait relever de la CIPAV.

Tout est dans ce "Pourrait" !




Mais, dès lors que votre profession, en raison de sa nature, pourrait relever d'une autre organisation autonome d'assurance vieillesse de travailleurs indépendants,
et dans l'attente d'une prise de position de celle-ci ou du Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, votre dossier ne peut pas encore être transmis à la CIPAV.
Dès réception de la décision de l'organisation concernée, nous ne manquerons pas de vous informer de la suite qui sera donnée à votre dossier.

Attente d'une prise de position donc depuis 2004... et ils ne manqueront pas de m'informer de la suite qui sera donnée à mon dossier.




Cepandant, nous vous rappelons que vous devez cotiser à l'URSSAF du lieu de votre domicile pour les prestations familiales, la CSG, la CRDS et à la Caisse d'Assurance Maladie
des Professions Libérales d'Ile de France (CAMPLIF, 22 rue Violet, 75730 PARIS Cedex 15) ou de Province (CAMPLP, 44 boulevard de la Bastille, 75578 PARIS Cedex 12) selon votre domicile, afin d'être affiliés
au régime d'assurance maladie des travailleurs non salariés non agricoles (Cass. soc. 10 mai 1989, POURCEAUX).

"afin d'être affiliés"... j'aurais préféré "afin d'être affilié"...


Nous vous prions d'agréer, Monsieur, l'assurance de notre considération distinguée.

POUR LE DIRECTEUR
Voir le document.
Quatre ans plus tard, je doute de la considération distinguée... Mais naturellement je cotise à l'URSAFF et à l'Assurance Maladie...




théâtre texte intégral pas de retraite mais je continue ma route de dramaturge
LIRE